OCE 2015

OBSERVATOIRE DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE et des usages de l'eau

Agence de l’eau Loire-Bretagne : un camouflet cuisant pour quel budget ?

Dans 36 départements français, l’impatience était au paroxysme : tout le monde attendait fébrilement les résultats du questionnaire de la consultation sur l’eau.

Des moyens humains et financiers importants ont été mobilisés : 400 partenaires pour relayer l’information et animer les débats dans des salles de prestige (le Vinci à Tours…)

12 000 000 (douze millions) d’âmes dans le bassin Loire-Bretagne.

Résultat :  6000 réponses selon les organisateurs (1), 3000 selon la police (qui n’a pas eu accès aux résultats).

Taux de réponse : 0,05% … sachant que des « partenaires » très zélés ont « boosté » les réponses.

On sait depuis longtemps que le public n’a strictement rien à faire de l’eau, à part quand il ouvre son robinet et qu’il paye sa facture. S’accrocher à la démocratie ressemble presque à une provocation car les principaux acteurs  de l’eau ont toutes les peines du monde à se faire entendre.

Cet échec ébranle l’édifice car l’espoir d’une forte participation du public eût été interprété comme un soutien fort au budget très important consacré à la continuité écologique. L’eau devra-t-elle répondre aussi à l’efficacité des dépenses publiques ? Ce serait nouveau.

Prochaine autocongratulation le 15 Octobre 2013 au « Centre de congrès Vinci » à Tours. Le « déjeuner offert » était le point fort de la  précédente invitaion…de quoi faire salle comble d’étudiants faméliques.

  lettre info Loire Bretagne:     lettre_info_71

(1)  nous avions été magnanime en arrondissant à 6000. Or, une lectrice attentive nous fait remarquer que le résultat exact serait de 5661 réponses… ce qui fait tomber le taux à 0,047%.  Nous n’en sommes plus à une broutille près: un taux inférieur à 10% représente déjà un échec, un taux inférieur à 1% devient calamiteux…que dire d’un résultat de 0,047% ?

Les commentaires sont fermés.